Le baptême

Responsables diocésaines 
du sacrement du baptême

 

Pour les 0 - 7 ans

Lynn Pouliot

 lynn.pouliot@dsjl.org

 450 679-1100 ext. 273

 

Pour les 8 - 13 ans

Colette Beauchemin

colette.beauchemin@dsjl.org

450 679-1100 ext. 262

 

Pour les 14 - 17 ans et

pour les adultes

Francine Vincent

francine.vincent@dsjl.org

450 679-1100 ext. 241

 

 

 

Le baptême est le premier sacrement de l’initiation à la vie chrétienne. C’est le premier pas dans le processus de la mise au monde d’un chrétien, d’une chrétienne. Au cœur de ce processus se retrouve l’expérience de Dieu, la prise de conscience que Dieu est vivant à travers différents moments importants de la vie.

Le baptême d’un petit enfant témoigne que sa famille a conscience d’appartenir à un monde que Dieu aime. Il exprime que l’Esprit de Dieu prend l’être humain au plus profond de son cœur pour l’accompagner durant toute sa vie. Il engage la communauté chrétienne à se préoccuper de la formation de ce jeune enfant. C’est une fête familiale, c’est une fête pour la communauté chrétienne.

Introduit par le baptême dans le Mystère pascal, l’enfant devra, d’étape en étape, renouveler sa vie baptismale et se convertir en vérité.

À travers le symbole principal de l’eau, le baptême fait passer de la mort à la vie nouvelle dans le Christ par la force de l’Esprit "Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit". 

Le baptême est le sacrement de l’entrée dans l’Église et manifeste le premier engagement dans la foi. Il suppose une initiation qui devra se poursuivre. Toute personne non encore baptisée peut recevoir ce sacrement.

Le baptême de rite oriental

Le baptême de rite oriental, tant chez les catholiques que chez les orthodoxes, est valide mais il inscrit la personne baptisée à l’Église de son rite. Le baptême orthodoxe n'inscrit pas à l’Église catholique.

En cas de doute, consulter votre paroisse ou la chancellerie.

Parrain et marraine

Le parrain et la marraine sont des personnes de plus de 16 ans qui ont reçu les sacrements de l’initiation à la vie chrétienne : le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Leur responsabilité consiste à soutenir les parents dans l’éducation de la foi de l’enfant, à guider leur filleul sur le chemin d’une vie chrétienne authentique.

En cas de danger de mort

En cas de danger de mort, un adulte qui le demande et un jeune enfant dont les parents le demandent sera baptisé. En l’absence du ministre ordinaire, toute personne ayant l’intention requise peut et parfois doit baptiser (canon 861), mais le curé du baptisé doit en être informé pour qu’il fasse l’inscription du baptême (canon 878). Si le baptisé survit, le rituel du baptême informe de ce qu’il faut faire par la suite.

En cas de doute, consultez votre paroisse ou la chancellerie.