L'eucharistie

(Première communion)

 
 
 

 

 

 

Responsables diocésaines pour le sacrement de l'eucharistie

 

Pour les 8 - 13 ans

Colette Beauchemin

colette.beauchemin@dsjl.org

450 679-1100 ext. 262

 

Pour les 14 - 17 ans et pour les adultes

Francine Vincent

francine.vincent@dsjl.org

450 679-1100 ext. 241

 

L’initiation à la vie chrétienne s’achève avec la participation à l’eucharistie en communiant au Pain de Vie pour la première fois.

« L’Eucharistie est le cœur et le sommet de la vie de l’Église, car en elle le Christ associe son Église et tous ses membres à son sacrifice de louange et d’action de grâces offert une fois pour toutes sur la croix à son Père; par ce sacrifice Il répand les grâces du salut sur son Corps, qui est l’Église. » (Caté… no. 1407)

L’eucharistie est un rassemblement de chrétiens et de chrétiennes, de fils et de filles de Dieu qui veulent célébrer Jésus ressuscité. 

Dans la célébration eucharistique : deux tables…

  • Table de la Parole : Les chrétiens rassemblés écoutent ensemble des textes choisis dans la Parole de Dieu.
  • Table du pain et du vin : fruits du travail des humains. Pain et vin qui deviendront corps et sang du Christ par la puissance de l’Esprit Saint, associés à la prière d’action de grâce que le prêtre prononce sur le pain et le vin :

« Prenez, et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous. » « Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’Alliance nouvelle et éternelle, qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela, en mémoire de moi. »


Le pain eucharistique est un pain rompu pour être partagé et donné.

En recevant le corps du Christ, nous nous engageons à faire mémoire du Christ par notre comportement quotidien. Nous nous engageons à être nous aussi pain nourrissant pour les autres et à vivre le partage au quotidien.

C’est pourquoi nous pouvons dire que l’eucharistie est à la fois  « source et sommet » de la vie chrétienne.

Ce sacrement s’exprime de différentes manières, entre autres …

  • Eucharistie parce qu’il est action de grâce
  • Repas du Seigneur parce qu’il s’agit de la Cène que le Seigneur a prise avec ses disciples la veille de sa passion (faire mémoire)
  • Messe – dans le sens de missa est - ce qu’on avait à faire est accompli, allez en paix. C’est en quelque sorte un envoi en mission : la messe commence au sortir de l’église.

 

Voir aussi la page Pastorale intergénérationnelle pour obtenir plus d'informations sur les étapes du sacrement de l'Eucharisitie.

 

La communion aux malades

La communion aux malades

 

La communion aux malades est un service d’Église à votre domicile; il vise à accompagner la personne malade sur le chemin de la foi, et fait le lien entre elle et la communauté paroissiale. Ainsi, la personne qui reçoit ce service sort de son isolement, fait grandir sa foi et celle de la personne visiteuse, vit l’expérience de la fraternité, s’engage envers sa communauté d’une façon tout à fait nouvelle et peut célébrer le Seigneur.


Ce service est offert à toute personne malade, jeune ou âgée, retenue à son domicile et ne pouvant participer au rassemblement de la communauté.


Différentes formes de rencontres sont offertes selon le souhait de chaque malade :

  • recevoir une personne visiteuse, simplement pour se dire, se raconter
  • prier avec une autre personne
  • lire la Parole de Dieu et la partager avec une autre personne
  • recevoir la communion eucharistique
  • recevoir le sacrement du pardon et de la réconciliation
  • recevoir le sacrement de l'onction des malades 

Les visites sont assurées par un prêtre, un agent de pastorale ou une personne bénévole bien préparée; elles peuvent être régulières ou occasionnelles selon le souhait de chaque personne.
 

Ce service est un cadeau de Dieu porteur d’un message de confiance, d’espérance et d’amour.

 

Pour plus d’informations ou pour demander le service, communiquez avec votre paroisse ou la personne responsable de la pastorale des aînés et des malades au diocèse : Chantale Boivin 450 679-1100 poste 282, chantale.boivin@dsjl.org