Les armoiries du diocèse

Armoiries de Mgr Lionel Gendron, p.s.s.

« Dieu est amour »

 

Blasonnement

D’or au mont à un coupeau de sinople issant de la pointe chargé du monogramme des Sulpiciens d’or, adextré d’un cœur vidé portant une plaie et surmonté d’une croisette le tout de pourpre, senestré d’une fleur de violette (viola cuculata) de pourpre, en chef sur un demi-cercle de gueules une colombe fondante d’argent nimbée d’or rayonnante de sept rayons aussi de gueules brochants. Sur un listel sous l’écu, la devise : Deus Caritas Est. L’écu est posé sur la croix haute d’or et surmonté du chapeau épiscopal de sinople à douze houppes, six de chaque côté de l’écu. 

Symbolisme

  • La montagne héraldique verte symbolise le Mont-Royal, et par conséquent Montréal, diocèse de Monseigneur Gendron;
  • Le monogramme constitué par la fusion des lettres A et M est le symbole identitaire de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice venue à Ville-Marie dès 1657 et à laquelle appartient le nouvel évêque. Il est aussi expression de piété mariale;
  • Le cœur avec une plaie surmonté de la croix évoque le signe : JÉSUS + CARITAS du bienheureux Charles de Foucauld, dont l’influence sur la vocation de Monseigneur Gendron fut déterminante. Il évoque aussi le Bon Pasteur qui aima jusqu’à l’extrême de la croix et du cœur transpercé; - La fleur de la violette, emblème floral officiel du Nouveau-Brunswick, rappelle la province natale de Monseigneur Gendron, et elle évoque aussi la nécessaire humilité évangélique; - Le demi-cercle de la partie supérieure de l’écu suggère, comme l’enseigne Rom, 5,5, l’amour du Père répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint, dont la colombe est le symbole héraldique, diffusant ses sept dons;
  • La croix de procession et le chapeau héraldique vert à douze houppes, six de chaque côté de l’écu, constituent les insignes héraldiques propres aux évêques;
  • La devise : DEUS CARITAS EST (Dieu est amour), est la révélation suprême (cf. 1 Jn 4,8 et 16) et le titre de la première encyclique du Pape Benoît XVI. C’est aussi une marque d’affection filiale au Souverain Pontife qui a élevé Monseigneur Gendron à l’épiscopat. Ces armoiries ont été conçues par Monsieur Robert Pichette, membre de l’Académie internationale d’héraldique et ancien président de la Société héraldique du Canada. 

 

Armoiries de Mgr Claude Hamelin

« Joie et Espérance »

Symbolisme:

La devise de Mgr Claude Hamelin est « Joie et Espérance » que symbolisent les couleurs rouge (joie) et verte (espérance). Le blé et le trèfle rappellent Saint-Patrice-de-Sherrington, lieu d’origine de Mgr Hamelin.

Le Tau est la croix de François d’Assise qu'il affectionne particulièrement, comme le pape François. L’Évangile avec l’aigle de Saint-Jean évoque le diocèse de Saint-Jean-Longueuil. La poignée de main symbolise l’homme de rencontre qu’est Mgr Claude Hamelin.

Armoiries de Mgr Louis Dicaire

« Avance au large »

 

Les armoiries de Monseigneur Louis Dicaire sont directement inspirées d’un épisode de l’évangile selon saint Luc (5, 1-7). On y voit les premiers apôtres qui avaient pêché pendant toute une nuit s’en retourner bredouilles au rivage. C’est alors que Jésus réquisitionne la barque de Pierre pour enseigner aux gens qui étaient accourus en très grand nombre, pressés d’entendre la parole de Dieu. L’enseignement terminé, Jésus dit à Pierre : « Avance au large et tendez vos filets pour la pêche ». Pierre, reconnaissant qu’il n’avait rien pris jusqu’à ce moment, obéit tout de même à Jésus et retourna à la pêche. Ils prirent une telle quantité de poissons que les filets se rompaient. Sur le blason apparaît donc, sur fond d’azur (bleu marine), la barque de Pierre qui commence à se remplir de poissons. Cet élément est surmonté sur fond de gueules (rouge) de la gerbe de blé, illustrant l’ampleur de la moisson et préfigurant l’Eucharistie. Sur fond d’argent, se dessine le livre d’or de la Parole de Dieu éclairé par la flamme de l’Esprit Saint qui en inspire la rédaction et guide son interprétation. Le tout est surmonté par le chapeau à douze glands. L’écu est soutenu par la croix plutôt que par l’épée des chevaliers. 

Armoiries du diocèse de Saint-Jean-Longueuil

« Qu'ils soient un en nous » 

 

En plein centre des armoiries du diocèse on retrouve un écu rouge où un aigle d’or tient dans son bec une plume d’or et dans ses serres un évangéliaire broché d’or à cinq signets noir sur lequel sont inscrites les lettres grecques alpha et oméga en noir. L’aigle et l’évangéliaire symbolisent saint Jean l’Évangéliste, patron du diocèse; les cinq signets attachés à l’évangéliaire rappellent les cinq comtés civils qui, au moment de sa fondation, se partageaient le territoire du diocèse; l’alpha et l’oméga, extraits de l’Apocalypse de Jean, signifient que tout vient de Dieu et que tout doit retourner à Dieu. Une épée traverse l’écu; elle figure la Parole de Dieu, source de toute vérité, selon ce passage de la lettre aux Éphésiens : «Prenez encore le glaive de l’esprit, qui est la Parole de Dieu ». L’autorité épiscopale est représentée par le chapeau pontifical qui surplombe l’épée et par les glands au nombre de six de chaque côté.

La devise « In nobis unum sint » - « Qu’ils soient un en nous » est une parole du Christ (Jean 17,21); par cette parole, Jésus demande au Père que l’unité de la Trinité soit le modèle et le lien de l’unité des chrétiens.