Le mariage

 
 
 

 

Responsable diocésain du sacrement du mariage

Sylvain Giraldeau
sylvain.giraldeau@dsjl.org
 450 679-1100 ext. 299

 

Secrétaire :
France Lamontagne, poste 272
france.lamontagne@dsjl.org

 

 

Le mariage catholique

 

Un engagement important

Le mariage est un engagement important d’un homme et d’une femme qui prennent la décision de vivre ensemble et de s’aimer pour toujours.

Pour l’Église, un couple qui demande le mariage est une bonne nouvelle, car pour l’Église, le mariage est un sacrement, c’est-à-dire un signe privilégié de l’Alliance fidèle de Dieu avec tous les humains et de l’amour indéfectible du Christ pour son Église.

Pour les catholiques, le sacrement du mariage signifie s’engager en toute liberté à vivre un amour fidèle, fécond et durable.

Pour obtenir d'autres informations au sujet de la vie de couple et de famille, que ce soit à propos des ressourcements ou des mouvements pour les couples et les familles (Menu déroulant en haut de la page Couples et familles), de la pastorale auprès des personnes séparées et divorcéesvisitez la page Couples et familles. 

Réponse à un appel: le mariage, une vocation

Le mariage est une vocation d’amour. Les époux sont appelés à imiter Dieu par un amour libre, responsable, fécond, fidèle jusqu’à la mort et qui pardonne. Le mariage est un appel de Dieu à construire une communauté d’amour comme celle qui existe en Dieu : Père (amour donné), Fils (amour accueilli), et Esprit (amour partagé). La relation, je - tu - nous du couple est aussi une relation trinitaire qui enracine le sacrement du mariage. Le mariage chrétien est l’entrée à deux dans l’histoire commencée au moment du baptême

 

La préparation au mariage : une obligation? . . . Une nécessité!

Pour l’Église le mariage est important. C’est pourquoi elle s’efforce de soutenir et d’éclairer les couples afin qu’ils vivent le sacrement de mariage en vérité, dans le respect de leur personne respective et dans la fidélité au sacrement lui-même. Dans le diocèse de Saint-Jean-Longueuil, la préparation au mariage est plus qu’une formalité.

C’est une nécessité, car elle est une étape importante dans le cheminement vers le sacrement de mariage.

 

Voici donc la démarche préparatoire en six étapes qui est proposée:

1. Le premier contact

Avant d’entreprendre toute autre démarche les fiancés contactent leur paroisse, le plus tôt possible (9 à 12 mois), afin de prendre rendez-vous pour une première entrevue.

2. La première entrevue

Un prêtre ou un couple accompagnateur reçoit les fiancés pour faire connaissance, échanger sur le sens de leur projet, répondre aux questions et les informer sur les étapes de la préparation au mariage. Le couple sera invité à s'inscrire le plus tôt possible à une session de préparation au mariage.

3. La session : une démarche d’éveil à la foi et de catéchèse

La session « Regard chrétien » se veut une pause dans la course des préparatifs au mariage. Elle permet d’aborder de nombreux sujets concernant la vie du couple : communication, projet de vie, sexualité, etc. et aussi d’approfondir le sens chrétien du mariage à l’Église. En fait, elle est le lieu pour vérifier la volonté d’engagement du couple dans le mariage chrétien. 

4. La seconde entrevue: l’enquête de mariage

Dernier entretien avec la personne responsable pour compléter le dossier (certains formulaires) et confirmer avec elle le choix du sacrement de mariage afin de célébrer en vérité.

5. La préparation de la célébration

Une occasion d’en comprendre le déroulement, de choisir les textes et les chants pour une célébration exprimant ce que les fiancés croient et vivent.

 S’entendre sur le contenu et le déroulement de la célébration.
 Voir à la participation de l’assemblée et à la distribution des fonctions.

6. La célébration de votre mariage

Enfin le jour du mariage est arrivé. Devant les parents, les amis et en présence de Dieu les fiancés échangeront les consentements qui feront d'eux un époux, une épouse pour la vie.

Sessions de préparation au mariage - Calendrier pour 2016 - 2017

Pour vous inscrire

 

Regard Chrétien

Diocèse de Saint-Jean-Longueuil

740, boulevard Sainte-Foy, Longueuil (Québec)  J4J 1Z3
Tél. : 450 679-1100 * 1 888 812-1508

Pour s'inscrire

  • Le couple communique avec la personne responsable de l’inscription, et ce, LE PLUS TÔT POSSIBLE… après sa première entrevue avec le prêtre ou un couple accompagnateur.
  • Cette personne lui fait connaître les dates, lui transmet toutes les informations nécessaires et l’inscrit selon son choix.
  • Si les dates ou les formes de sessions ne conviennent pas au couple, cette personne le référera à une autre forme de préparation au mariage ou au responsable diocésain : 

    Sylvain Giraldeau 
    Agent de pastorale

    Responsable de la pastorale des couples et des familles (mariage)

    (450) 679-1100 ext. 299

 

 

 

Règles juridiques du mariage

Selon le plan de Dieu, le mariage est une communauté de vie entre une femme et un homme, communauté qui se fonde sur l’amour mutuel et s’établit sur le consentement exclusif et irrévocable des futurs époux ainsi que sur  l’entière fidélité des époux et  leur indissoluble unité.

Qui peut se marier à l’Église catholique?

 

Voici les règles juridiques d’un mariage chrétien:

  •  Au moins l’un des deux conjoints doit être catholique
  •  Les conjoints catholiques doivent avoir reçu les trois sacrements d’initiation chrétienne : le baptême, l’eucharistie (première communion) et la confirmation
  •  Aucun des conjoints ne doit être lié par un mariage antérieur valide
  • Les conjoints doivent être vraiment libres dans leur consentement
  •  Les conjoints s’engagent pour toujours l’un envers l’autre
  •  Ils veulent persévérer dans la fidélité de leur amour pour toute la vie en le gardant vivant et en croissance
  •  Ils acceptent d’être féconds et de faire profiter leur entourage du dynamisme de leur amour

 

Lors de la préparation au mariage, plus  précisément lors de la deuxième entrevue, chaque conjoint sera invité à répondre aux questions d’une enquête afin de s’assurer qu’aucun obstacle n’entrave le projet de mariage et aussi permettre de consigner les données du projet, à savoir: l’identité des personnes; leur liberté de contracter mariage (liberté civile et religieuse); leur préparation au mariage chrétien; leurs intentions quant aux propriétés et aux éléments essentiels du mariage.

Afin de s’assurer que les époux connaissent la doctrine de l’Église  concernant   les éléments essentiels du mariage et qu’ils ont l’intention de s’engager dans une union qui respecte ces priorités et ces éléments, chaque fiancé est invité à déclarer ses intentions.

Déclaration d'intention des époux pour un mariage chrétien

Au jour de mon mariage, devant la communauté chrétienne, principalement représentée par mes parents et amis, je vais m’engager en pleine liberté, sans contrainte de la part de qui ou de quoi que ce soit, et en présence de Dieu, à créer avec ___________________________une véritable communauté de vie et d’amour telle que l’entend d’Église, consacrée par le Christ dans le sacrement du mariage.

Je veux par cet engagement réciproque établir entre nous un lien sacré que rien, durant notre vie, ne pourra détruire.

Je m’engage à être pour mon épouse un véritable soutien et à tout faire pour que notre amour, don de Dieu, grandisse dans une fidélité totale.

Je m’engage à travailler avec elle à l’évolution de nos présentes relations interpersonnelles, afin que ces relations enrichissent constamment notre amour et notre vie à chacun.

Je choisis de donner la vie et j’accueillerai dans l’amour les enfants qui naîtront de notre union. Avec mon épouse, je les éduquerai humainement et chrétiennement, avec le meilleur de moi-même.

Je crois que notre amour nous appelle à toujours nous dépasser en nous mettant au service des autres dans notre foyer, dans la société et dans la communauté chrétienne, en travaillant avec tous pour plus d’amour, de justice et de paix.

Je crois que, dans le sacrement de mariage, Jésus s’engage avec nous et consacre notre projet. Avec Lui, nous pourrons répondre à son appel.

Je m’y emploierai, éclairé par l’Évangile, nourri par les sacrements, soutenu par l’Église.

 

 

Foire aux questions

Pourquoi se marier à l’Église?

  • Pour vivre le message et les valeurs de l’Évangile. 
  • Pour professer publiquement non seulement son amour, mais aussi sa foi et son espérance.
  •  Pour que Dieu soit présent à l’amour du couple et qu’Il le soutienne pour vivre fidèlement sa vocation.
  •  Pour être signe de façon privilégiée de l’Amour de Dieu.

Quelles sont les principales étapes à suivre pour se marier?

  • Préparation au mariage

Dans quel lieu est célébré le mariage catholique?

Le mariage se célèbre seulement dans une église paroissiale. Les prêtres, les diacres ou les personnes mandatées par l’évêque ne sont pas autorisés à célébrer des mariages dans d’autres lieux.

Quand célèbre-t-on les mariages?

Généralement, il n’y a pas de mariage les dimanches. Il n’y en a jamais les jours fériés : Vendredi saint, Samedi saint, Pâques, Noël, Jour de l’An.

Qui peut se marier à l’Église catholique?

  • Un couple déjà marié civilement (à la condition qu’aucun des conjoints n’ait été marié dans l’Église catholique) peut recevoir le sacrement de mariage.
  • Même si un des conjoints n’est pas de religion catholique, l’Église accepte de célébrer le mariage. Le conjoint non catholique s’engage à respecter l’autre dans la pratique de sa foi et à lui permettre d’éduquer ses enfants chrétiennement.
  • Une personne catholique qui a été marié civilement ou dans une autre religion non catholique pourrait, après avoir obtenu un divorce et un décret de liberté, se marier dans l’Église catholique.
  • Une personne s’étant mariée dans l’Église catholique et ayant obtenu une reconnaissance de nullité. Moyennement certaines conditions elle pourra recevoir le sacrement de mariage.  Plus d’infos.

*Notes sur la déclaration en nullité de mariage:

Reconnaître la nullité d’un mariage signifie, qu’après une étude sérieuse, le Tribunal ecclésiastique déclare que le sacrement apparemment reçu et donné, n’a pas été contracté validement parce qu’il y manquait une des conditions.

Je ne suis pas confirmé est-ce que je peux me marier à l’Église?

La confirmation est un sacrement de l’initiation chrétienne nécessaire à la pleine signification du sacrement de mariage. Cette initiation devrait normalement être complétée avant le mariage. Il arrive que parfois  la confirmation est reportée après le mariage afin de permettre une préparation adéquate. Pour plus de renseignements sur le catéchuménat.

Je ne suis pas baptisé est-ce que je peux me marier à l’Église?

Si le mariage est prévu avant le baptême,   une dispense de disparité de culte est accordée. Également la personne non baptisée se doit d’accepter  que  la personne catholique puisse  pratiquer sa foi et initie et éduque chrétiennement les enfants. Le mariage devient sacramentel au moment même du baptême. Cependant,  le mariage est valide et indissoluble. Pour plus de renseignements sur le catéchuménat.

Qui peut-être témoin à un mariage?

Hommes ou femmes catholiques ou non, majeurs ou mineurs pourvu que ces témoins aient l’usage de la raison, donc qu’ils soient conscients qu’un mariage se contracte. Ils doivent être présents et doivent pouvoir témoigner et signer sur un seul et même acte. Au Québec, sur le plan civil, il faut être âgé de 16 ans ou plus pour être témoin à un mariage.

 

Pour d’autres informations:
Responsable diocésain : Sylvain Giraldeau
Tél. : 450-679-1100 poste 299
Courriel : sylvain.giraldeau@dsjl.org
Secrétaire : France Lamontagne, poste 272