La pastorale missionnaire

 

Responsable diocésain

de la pastorale missionnaire

Daniel Pellerin

daniel.pellerin@dsjl.org

450 679-1100 poste 293

 

De plus en plus de personnes démontrent de l’intérêt à la culture des différents peuples dans le monde : leurs traditions, leur cuisine, leur spiritualité, leurs difficultés et les joies selon les régions.  Aussi, voit-on s’installer dans plusieurs régions du Québec, des personnes provenant de pays étrangers venues chercher des conditions meilleures pour leur vie et  celle de leur famille.

Par le baptême, il est confié aux chrétiens et chrétiennes d’annoncer la bonne nouvelle du salut apportée par Jésus Christ pour tout le monde. L’Église n’existe pas pour elle-même. Elle a une portée universelle. C’est pourquoi tous les baptisés sont appelés à témoigner par la parole et par les actes, à la mesure de leurs talents et de leur charisme, pour que se répande la vie nouvelle à travers la grande famille humaine.  Jésus a dit : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. » (Jean 3, 16).

La mission « ad gentes », c’est-à-dire auprès des peuples qui ne connaissent pas encore l’Évangile, doit être soutenue par les chrétiens et chrétiennes des Églises mieux nanties. Ils sont appelés à participer en développant une communion et une solidarité avec les Églises-sœurs des pays en développement. 

Dans notre diocèse, des moyens sont mis en place pour promouvoir l’activité missionnaire dans les paroisses:

 

  • Le dimanche mondial des missions
  • La prédication missionnaire
  • Les projets missionnaires.

 

 

Le dimanche mondial des missions

Chaque année, le troisième dimanche d’octobre, l’Église universelle promeut la « mission ad gentes ». Des instruments d’animation sont préparés par les Œuvres pontificales de propagation de la foi pour aider les communautés chrétiennes à vivre cette journée. On peut également voir des animations qui peuvent être vécues au long de la semaine, animations adaptées aux différents groupes d’âges. Un message du saint Père pour l’occasion vient alimenter la réflexion sur l’importance de la solidarité et de la communion avec les Églises-Sœurs des autres pays.

 

Pour octobre 2016, la journée mondiale des missions a porté sur le thème suivant :

« Église, famille, soyons miséricordieux. »

Le service des chrétiens et chrétiennes d’ici se manifeste par le soutien spirituel et la solidarité aux communautés chrétiennes d’ailleurs qui travaillent dans des conditions difficiles. Monseigneur Martinelli du Lybie témoigne de sa gratitude pour notre soutien en disant : « Votre générosité et votre soutien sont très précieux pour la petite Église étrangère, migrante et pèlerine que nous constituons dans un milieu musulman ».


En 2008, les dons des chrétiens de notre diocèse pour la propagation de la foi se sont élevés à 4295 $ pour aider 1200 diocèses des Églises d’Afrique, d’Asie, de l’Océanie et d’Amérique.  Ces dons servent à la formation des catéchètes et pour répondre aux besoins en ce qui a trait, entre autres choses, à la santé, à l’éducation, à la construction; pour ne nommer que ceux-là.

On trouvera plus d’informations en visitant le site des Œuvres pontificales de propagation de la foi du Canada francophone.

La prédication missionnaire

Chaque année, le diocèse invite environ une vingtaine de communautés missionnaires, laïques et religieuses, à parcourir les paroisses de notre territoire. Jumelée à une paroisse, la communauté missionnaire assure la prédication lors des messes dominicales d’un week-end, prédication qui permet aux chrétiens et chrétiennes de connaître la communauté missionnaire et ses œuvres. À l’occasion, des animations avec le prédicateur missionnaire peuvent être vécues dans la paroisse avec d’autres groupes. 

On peut vérifier auprès de sa paroisse le moment prévu pour la visite missionnaire.

Les projets missionnaires

Des laïcs se sentent appelés à participer activement à la mission « ad extra ».  Un désir en eux se fait sentir pour aller aider les pays en développement.  Être missionnaire passe d’abord par un temps de réflexion et de discernement et conduit à une préparation nécessaire à la mission qui est confiée.

Pour la réalisation de ce processus, des ententes de partenariat sont faites entre le diocèse et les communautés missionnaires.  On se référera au service diocésain de la pastorale missionnaire pour de plus amples informations.